samedi 31 mai 2014

Orties et cordages : mode d'emploi

Voici un excellent article issu du site Primitiveways.com
Cliquez sur l'image pour obtenir plus d'informations sur les cordages en fibres naturelles.

http://www.primitiveways.com/cordage.html
Dessin et article de Norm Kidder, photo utilisée avec la permission de l'auteur.
(Thanks Norm !)

vendredi 30 mai 2014

Fabrication de ficelles en ortie

Les orties peuvent être mangées mais peuvent également servir à confectionner des ficelles et des cordages. La tige est recouverte de fibres solides que l'on peut enrouler en quelques étapes.

1 - Récolter des tiges d'orties suffisamment longues

2 - Enlever les feuilles



3 - Écraser les tiges sur toute leur longueur





4 - Les fendre et en retirer la moelle pour ne garder que les fibres.





5 - Vriller les fibres du plat de la main sur la cuisse. Rajouter un tour lorsque la cordelette s'enroule sur elle même.





Vérification des géocaches

Un petit tour au Parc Fourmont pour s'assurer de l'intégrité des géocaches.


Le contenu est différent car de nombreuses personnes sont passées par là et ont échangé les petits objets. Le logbook est à changer.

Cliquer sur l'image pour voir les logs sur le site Geocaching.com


Purification de l'eau

L'eau est indispensable à la survie et représente environ 65% du corps.

Si l'on considère que l'on ne peut survivre plus de 3 jours sans eau, il faut être capable d'en récolter et d'en purifier.

On va considérer que 3 choses présents dans l'eau peuvent rendre malade :
- Les bactéries (et micro-organismes)
- Les virus
- Les polluants (type métaux lourds ou molécules genre nitrates)

Pour traiter au mieux une eau on pourra la filtrer, la traiter chimiquement ou la faire bouillir.
Ces deux dernières techniques ne permettent pas de se débarrasser des polluants mais vont détruire les contaminations biologiques.

Il existe différents outils commercialisés, certains nous ont gracieusement été fournis par Azimut-Nature
(Paille filtre et pastilles de purification)


jeudi 22 mai 2014

Purification de l'eau

Les 4èmes F ont eu l'occasion de travailler, en Anglais, sur la purification de l'eau. Voici quelques photos.




mercredi 14 mai 2014

Un site sur le bushcraft : TACTICRAFT

Pour ceux qui veulent en savoir plus, plus, toujours plus, je vous invite à consulter le site TACTICRAFT.COM



Vous y trouverez des articles de qualité sur l'univers du Bushcraft avec une mention spéciale sur la préservation de la nature. Les auteurs s'adressent à tous les publics, y compris les débutants.

Bonne lecture !

vendredi 9 mai 2014

Vidéo sur la taille de biface

Pour aller plus loin dans la taille de silex, on peut réaliser un "biface".
Véritable couteau suisse de la préhistoire, le biface pouvait servir à couper, racler, poinçonner, percer, creuser...



Voici une vidéo du CRDP de l'académie d'Amiens qui présente le biface et la technique de taille.

Bien joué

En respectant les règles de sécurité, pas de bobo aujourd'hui encore, félicitations !

Les élèves ont écrit leur nom sur leurs éclats et pourront les récupérer après les cours à l'accueil du collège.




Réalisations en silex

Règles de sécurité :
- Se protéger les yeux des éclats avec des lunettes.
- Se protéger les mains avec des gants
- Se protéger les poumons avec un masque si l'on pratique cette activité régulièrement.




Voici quelques réalisations.











Les outils de silex

Le silex est une roche sédimentaire d'aspect noir enrobée dans un manteau de craie blanche.



La taille rudimentaire du silex permet d'obtenir des éclats tranchants. Ces éclats peuvent servir à racler, couper, trancher, inciser, etc... On les obtient en frappant le silex avec une autre pierre appelée "percuteur" qui doit être plus dure que le silex.

Deux notions à retenir :

- La plate forme : c'est l'endroit où le percuteur va entrer en contact avec le silex. Idéalement, cette plate-forme se situe près d'une arête dont l'angle est inférieur à 90°.

- Le cône de percussion : la propagation de l'onde de choc se fait selon un cône dont l'angle au sommet et de 120° environ.


On peut apercevoir les rides issues de l'onde de choc sur cet éclat.

vendredi 2 mai 2014

Découpe de bois

Une fois la bûche découpée en petites baguettes, l'allumage du feu sera plus facile.


 Les feathers sticks (ou hérissons) s'allument plus facilement


Même par temps humide, l'intérieur des bûches reste relativement sec. Fendre le bois permet d'allumer un feu sous toutes conditions (s'il s'agit bien de bois mort non pourri).





Correction, sécurité :

Bouhhh ! Il serait plus sécurisant de tenir la planchette avec l'autre main !

Bouhhhh les mains ne sont pas au contact !!!
Bouhhhh ça serait plus "safe" si les deux genoux étaient au sol !!!

Heureusement que chaque élève a su corriger son camarade dans la posture et les règles de sécurité. Bon travail !


Utilisations des coupants

Le couteau, outil indispensable en bushcraft pour couper, tailler, ou pour...

Bâtonner


 Tailler des "feather sticks" ou hérissons pour le feu


La hache pour fendre le bois, couper des bûchettes ou tailler des feathers sticks




La scie pour couper des bûchettes ou même pour fendre du bois (technique délicate)

Outils coupants et sécurité

Les outils coupants sont indispensables en bushcraft. Les couteaux, scies et haches doivent être maniés avec la plus grande précaution pour éviter les accidents.





1 - Ne jamais couper vers soi.
2 - Ne jamais couper vers ses doigts.
3 - Ne jamais utiliser un outil coupant s'il y a quelqu'un autour de nous (dans un périmètre équivalent à la longueur du bras armé).
4 - Ne jamais utiliser un outil coupant si l'on est fatigué, sonné, étourdi ou sous influence.
5 - Ne jamais utiliser une hache s'il n'y a aucun obstacle à son trajet (pour éviter que l'outil ne termine sa course contre nous).



Aucun accident à signaler aujourd'hui ! Félicitations.