samedi 29 novembre 2014

Nouvelles plantes et herbier.

Ce vendredi, nous avons collecté quelques feuilles issues des plantes que nous avions déjà étudiées.
Ces feuilles nous servirons à réaliser un herbier, nous les avons donc placées à sécher dans du papier journal avec une pile de livres au dessus.

Nous avons également rencontré de nouvelles plantes comestibles :

La carotte sauvage qui peut être consommée crue une fois bien lavée.

Le feuillage rappelle les fanes de carotte du marché, une odeur distinctive s'en dégage une fois froissé.


Le tubercule est plutôt petit mais le goût est bien là.



L'oxalis au délicat goût acidulé et désaltérant.



samedi 22 novembre 2014

Reconnaissance de plantes sauvages

Reconnaître les plantes utiles et comestibles est un petit plus pour tout pratiquant de Bushcraft ou une connaissance quasi-indispensable pour une situation de survie.

Les élèves de 6ème 1 du collège Darius Milhaud de Sartrouville ont ainsi appris à reconnaître quelques plantes poussant au sein même du collège. Et oui, nos pelouse abritent parfois des végétaux tout bêtes mais qui peuvent être consommés !

L'ortie : reconnaissable à ses feuilles dentées alternes, l'ortie est une plante urticante (elle pique et provoque des démangeaisons).  Comestible, elle est riche en protéines et vitamines C, on peut fabriquer des ficelles avec les fibres de ses tiges (voir les articles précédents : Orties et cordages, mode d'emploi et fabrication de ficelles en orties).

Le plantain : feuilles en rosettes et nervures marquées, les différentes espèces de plantain sont comestibles et permettent de soulager les piqûres d'orties.

Le pissenlit : diurétique et comestible, elle est connue pour ses propriétés détoxifiantes.

La ronce : produit des mûres en été. Ses bourgeons et jeunes feuilles sont utilisés pour soigner les maux de gorge. La moelle des tiges sèches peut être utilisé comme allume-feu.

Le lierre et la chélidoine sont TOXIQUES mais le lierre peut être utilisé comme cordage improvisé, la chélidoine permet de guérir les verrues grâce à son latex jaune.


Voici quelques documents pour apprendre à connaître certaines plantes sauvages faciles à trouver en France :


Pour se lancer dans la reconnaissance des plantes sauvages voici quelques ouvrages accessibles aux débutants (il sera nécessaire de prendre le temps d'apprendre quelques termes de botaniques) :




Petite sélection de divers ouvrages sur la cuisine des plantes sauvages : cuisine sauvage

samedi 15 novembre 2014

Les noeuds de base

Quelques noeuds de base ont été abordé au collège :


  • Le noeud de chaise (en escalade, pour des collets improvisés ou même pour l'archet d'un feu par friction)
  • Le noeud de harnais (aide à tracter / tirer une corde)
  • Le noeud de cabestan (arrimage solide)
  • Le noeud scandinave ou noeud de sibérie (arrimage d'un TARP par exemple, utile de par sa facilité à se dénouer)
Document d'aide pour pratiquer quelques noeuds :



Premiers essais :






Lors de la seconde séance de travail, la météo fut capricieuse ! Les élèves ont donc travaillé dans la salle de SVT.




Au final, une petite vidéo de démonstration du noeud de chaise ainsi que du noeud scandinave a été réalisée :



Des explications plus précises sur le noeud de sibérie et autres grâce au blog Tacticraft.fr 



Merci à Azimut-Nature.com pour la paracorde


Vous pouvez également retrouver différents noeuds avec des explication illustrées dans le magazine "Bushcraft Attitude" (disponible uniquement via http://www.bushcraftattitude.fr)