mercredi 27 mai 2015

ATELIER SCIENTIFIQUE : les plantes sauvages utiles et comestibles

En "survie", il faut savoir économiser son énergie.
À quoi bon courser un lapin en dépensant une somme faramineuse de calories alors que l'on n'en retirera que peu d'énergie ?

Un bon moyen de se nourrir à moindre coût énergétique consiste à ramasser des plantes (qui sont immobiles), il suffit de se baisser !

Cela suppose une bonne connaissance de la botanique et des termes classiques (feuilles pétiolées, alternes, composées, rosette, etc...).

Les élèves sont donc partis en exploration des environs du collège pour voir quelles ressources (comestibles ou médicinales) ils pourraient y trouver.









vendredi 22 mai 2015

Feu par friction

Sous le soleil, les élèves ont tenté d'obtenir la braise si convoitée lors du feu par friction.

Ils ont essayé la friction à l'archet et la friction manuelle, hélas sans résultats...

Un kit de feu par friction à l'archet






Une petite braise qui se mérite...

Leur technique est encore approximative mais la planchette commence à fumer ce qui signifie qu'ils sont sur la bonne voie ! Il leur faudrait encore un peu de persévérance et le barbecue sera bientôt prêt !


mardi 19 mai 2015

ATELIER SCIENTIFIQUE : méthodes alternatives pour le feu

Dans un registre moins "survie", les élèves ont pu essayer d'allumer un feu grâce à deux méthodes qu'ils ont pu apercevoir dans des émissions telles que "Man VS Wild" avec Bear Grylls...

Avec de la laine de fer, on peut créer un court circuit qui va déclencher l'embrasement du métal. Il faut souffler un peu dessus car ce n'est pas aussi facile que ça...


Avec une loupe, on peut concentrer les rayons du soleil. Sur une surface sombre, cette méthode semble plus efficace que sur une surface claire, nous avons utilisé des feuilles imprimées en noir et blanc.
 


Hélas pour que ça fonctionne bien, il faudrait qu'il fasse beau...


dimanche 17 mai 2015

Allumer un feu sans amadou

Les élèves du club sont désormais des pros pour allumer un feu au firesteel !
Écorce de bouleau, massette, coton, bois gras... Tout y passe !

Mais comment faire lorsque nous n'avons aucun allume-feu à disposition ?

Un simple bout de bois peut suffire, il faut pour cela user de l'outil indispensable en Bushcraft : le couteau.

On va chercher à réaliser des "hérissons" ou "feather sticks" afin de créer des copeaux de bois très fins qui serviront à recueillir les étincelles du firesteel pour les transformer en flammes.

Le geste technique se veut très doux, la lame du couteau ne doit pas bouger, aucun risque pour les doigts !









Félicitations à Marc-Anaël qui a réussi à allumer son feu en premier !

Les couteaux utilisés sont des MORA Craftline de chez Azimut-Nature.com

mercredi 13 mai 2015

ATELIER SCIENTIFIQUE : Le feu

C'est au tour des élèves de l'atelier scientifique de se frotter à la question du feu.

Quelques petits rappels du cours de physique-chimie...

Pour qu'un feu existe, il lui faut 3 ingrédients indispensables :

  • Un combustible (ex : du bois)
  • Un comburant (ex : de l'oxygène)
  • Une énergie d'activation (ex : les étincelles du firesteel projetées grâce aux forces de friction)


Ces 3 ingrédients sont regroupés dans le triangle du feu. S'il en manque un, le feu s'éteint.

En situation de survie, il sera capital de savoir allumer un feu. Pour cela, il faut savoir transformer les étincelles du firesteel ou la braise du feu par friction en flammes.


Pour parvenir à allumer de vraies flammes, il faut trouver des allume-feux (improprement appelés "amadous") efficaces.

I - Le firesteel





Au programme, les élèves ont pu essayer : l'écorce de bouleau, le bois gras et le roseau massette.

Pour cette activité, nous avons utilisé des firesteel et de la maya dust (bois gras en copeaux) fournis par Azimut-Nature.com


II - Le feu par friction


La méthode ancestrale du feu par friction permet d'obtenir non pas des flammes mais une petite braise. La friction du bois apporte l'énergie d'activation, le combustible étant la sciure produite. Lorsque la température atteint environ 450°C, la sciure s'embrase et il faut alors transformer cette frêle petite braise fumante en flammes grâce à un nid fibreux (herbes sèches notamment).





Pour des raisons de sécurité, les élèves n'ont pas procédé à la transformation en flammes (en même temps, personne n'a réussi à obtenir une braise :-/ ). Il faut placer la braise dans le nid fibreux puis souffler doucement dessus jusqu'à que l'ensemble du nid s'enflamme.

III - D'autres façons d'allumer un feu

Les élèves ont proposé d'autres façons d'allumer un feu :
Il existe quelques mélanges qui, par réaction chimique, permettent d'obtenir une flamme mais le beau temps étant de la partie, Monsieur Freida a proposé d'essayer avec une loupe.  




Vidéo de l'atelier feu : l'utilisation en classe du firesteel et fabrication de feather sticks pour l'allumage.



Merci à Azimut-Nature.com pour les firesteel et les couteaux MORA.